Carrière Mercier : Le blog

Plus tard je serais : TAILLEUR DE PIERRE

Plus tard je serais : TAILLEUR DE PIERRE

Découvrez la liste des centres de formation pour devenir Tailleur de Pierre !

Dès que l’on entend parler de tailleur de pierre, beaucoup d’images et de bruits nous reviennent à l’esprit, ceux que nous avons vus et entendus dans les films. Pourtant, c’est un métier beaucoup plus subtil que ces clichés standards où la poussière de marbres ou de granits et la sueur constituent la tasse de thé quotidienne de l’artisan. Du simple artisan isolé dans l’antiquité, c’est devenu aujourd’hui une véritable entreprise.

En général, le métier de tailleur de pierre reste une affaire familiale, ce sont les arrières arrières grands-parents qui ont commencé la chaîne que les descendants ont prolongée ensuite d’années en années. Si bien qu’il peut être assez difficile pour une personne étrangère d’intégrer la communauté à moins de suivre une formation spécialisée dans le secteur. À ce titre plusieurs centres de formation existent en Belgique pour donner un coup de pouce à ceux qui souhaitent connaitre les satisfactions personnelles que procurent les produits de ce noble métier.

En effet, être tailleur de pierre est vraiment un métier noble, car il permet à des personnes de réaliser leurs rêves de construction, redonne vie à des monuments historiques où à des édifices prestigieux pérennisant ainsi l’âme et les actes d’illustres personnages. Pour cela, il choisit la pierre parmi les plus beaux et les plus résistants telle que les granits, les marbres ou même la pierre bleue de Belgique. L’artisan taille également des stèles funéraires rendant hommage à des personnes disparues en leur offrant une dernière demeure honorable, en « meublant » dignement l’intérieur des caveaux ou des mausolées. Il peut participer admirablement aussi à la structure d’une cheminée, d’un escalier ou même à des bancs et des tables de jardins ou de parcs, …

À l’instar des autres activités professionnelles, le métier a bénéficié également des dernières avancées technologiques notamment au niveau de son matériel de travail et de ses outils de conception. En effet à partir des directives d’un architecte il doit débiter, voire tailler, des tranches de pierre afin d’obtenir les figures géométriques correspondantes à l’agencement idéal pour chaque ouvrage. Il doit donc posséder une bonne connaissance en calligraphie et en dessin, et des notions de géométrie, voire de géologie.

Le tailleur de pierre doit connaitre la pierre dans ses moindres caprices et savoir exploiter le potentiel de chacune d’elle. En effet, comme toutes les pierres ne possèdent pas les mêmes duretés, les mêmes aspects et les mêmes longévités, l’artisan doit agir en conséquence quand il les manipule que ce soit dans les coupes, les gravures ou la finition. Il doit savoir choisir les outils adaptés à chaque situation afin de préserver l’intégrité des blocs importants ou de réussir une gravure soignée. Toutefois, il doit être aussi assez précis dans son traçage et posséder un esprit suffisamment créateur pour parvenir à épater avec son oeuvre tout en se conformant aux plans et prescriptions du cahier des charges.

Quant à ses outils de travail, jadis il travaillait exclusivement avec des marteaux dont le volume varie en fonction de la force d’impact voulu. Aujourd’hui, la technique lui prête main-forte à travers des machines débiteuses très performantes à commande manuelle ou numérique. Il peut compter également sur des machines à meules ou à disques diamantés pour les finitions mécaniques et différents petits outils (maillet, boucharde, ciseau…) pour les finitions manuelles. D’ailleurs, la Carrière Mercier Sprl ne s‘en prive pas. Si bien que les rudes efforts physiques d’antan se retrouvent énormément alléger et que les délais d’exécution d’un ouvrage sont devenus plus réduits. Il peut alors mieux se consacrer à la beauté de son oeuvre, source intarissable de satisfaction à chaque fin de chantier.

Bien que le métier de tailleur requière un certain sens artistique, il est assez différent de celui d’un sculpteur. En effet, l’oeuvre de ce dernier est surtout destinée à de pièces d’ornement et de décoration. Même les outils sont assez différents bien que tous les deux puissent travailler aussi bien les granits que les marbres et bien d’autres pierres.

L’oeuvre en pierre dure pour toujours et reste donc le témoin à jamais du talent du tailleur de pierre. À ce titre, il entre et s’inscrit naturellement dans l’histoire !

 

Où pouvez-vous apprendre le métier ?

Pour apprendre le métier de tailleur de pierre, différentes filières sont envisageables en Belgique.

POUR LES JEUNES DE 15 À 18 ANS

  • IFAPME – Centre de Braine-le-Comte
    www.ifapme.be – T. 067/89 21 92
  • Institut Technique et Commercial, les Aumôniers du Travail de Boussu
    www.itcb.be – T. 065/76 61 10
  • IAWM à Eupen
    www.iawm.be – T. 087/30 68 80
  • Atheneum Herzele
    www.atheneum-herzele.be – T. 053/62 23 71
  • Compagnons du devoir (apprentissage – 16-24 ans)
    www.compagnons-du-devoir.com – T. 02/514 06 03

A PARTIR DE 18 ANS

Promotion Sociale :

  • IFAPME – Centre de Braine-le-Comte
    www.ifapme.be – T. 067/89 21 92
  • Institut Technique et Commercial, les Aumôniers du Travail de Boussu
    www.itcb.be – T. 065/76 61 10
  • IAWM à Eupen
    www.iawm.be – T. 087/30 68 80
  • Compagnons du devoir (perfectionnement – 18-25 ans)
    www.compagnons-du-devoir.com – T. 02/514 06 03

FORMATION COURTE POUR ADULTES DEMANDEURS D’EMPLOI :

  • FOREM Formation à Braine-le-Comte et Grâce Hollogne

STAGES DE PERFECTIONNEMENT POUR PROFESSIONNELS :

  • Métiers du Patrimoine : Centre de Formation de l’IPW (La Paix Dieu)
    www.institutdupatrimoine.be – T. 085/41 03 50
Leave a Comment (0) ↓